La télé a-t-elle vocation à abrutir ?

La télévision a connu un succès incroyable après la Seconde Guerre mondiale, poussant les gens à acheter le précieux sésame qui leur permettait d’avoir un regard sur le monde et d’être spectateur depuis leur salon, notre consommation a bien changé depuis avec la multiplication des chaînes et des émissions.

Ma consommation de télé

Je fais une consommation assez hétérogène de la télé. Je peux distinguer trois phases selon mon moral, mes objectifs ou tout simplement mes envies.

J’ai une phase où je ne supporte plus de la regarder tant j’ai l’impression de perdre mon temps. Je cesse alors de la regarder mais reste informée des dernières actualités, qu’elles concernent le monde de la télé avec ses émissions et animateurs bien connus du public ou qu’elles aient eu lieu dans une émission, c’est-à-dire où la télé n’est qu’un média. Je développe alors souvent une haine de la télé à laquelle j’attribue tous les maux de la société, en ce qu’elle abrutit les gens.

Il y a également la phase où je pars du principe que oui, il existe une multitude d’émissions qui me font perdre mon temps et ne m’apportent rien mais qu’à côté de celles-ci, d’autres émissions sont réellement instructives et m’informent sur des sujets qui m’intéressent. Dans cette phase, je regarde la télé en choisissant méticuleusement mon programme en fonction de ce qu’il peut m’apporter. Il s’agit donc d’une consommation pragmatique de la télé.

Enfin, la dernière phase n’est pas la plus valorisante. Là encore, je sais qu’il existe une multitude d’émissions qui me font perdre mon temps, sauf que cette fois, je les choisis, et en connaissance de cause. J’ai envie de m’abrutir donc je m’abrutis. Quel meilleur moyen de s’abrutir sinon la télé ? La consommation divertissante / abrutissante serait parfaite si elle ne me faisait pas culpabiliser par la suite. Car bien évidemment, après avoir passé un certain temps devant une émission abrutissante, j’ai conscience du temps que j’ai perdu et des nombreuses choses que j’aurais pu faire à la place.

La télé-réalitéisation de la télé

Je n’ai pas toujours été anti-télé. J’ai même été élevée à la télé ! Mais j’en avais une utilisation différente : uniquement des dessins animés, C’est pas sorcier et des films. Aujourd’hui, il existe toujours des programmes de qualité que ce soit des films, des séries, des émissions consacrées à l’actualité et des documentaires. Mais ils sont noyés dans la multitude des chaînes dont les producteurs ne savent que faire. Comme si le nombre de bons programmes était resté le même mais que des centaines de conneries étaient venues polluer l’espace créé par les nouvelles chaînes de télévision.

L’élément le plus parlant reste la naissance et la multiplication des émissions de télé-réalité. Merci à Loft Story d’avoir ouvert le bal en 2001. Rappelons le principe : des célibataires enfermés dans une villa et filmés 24h sur 24. Rapidement rejointe par des programmes plus variés tels que Star Academy et Koh-Lanta, cette émission a inauguré, en France, l’âge du pervers. Je ne parle pas de la décadence de la société et de la disparition de notre innocence mais je considère que cette émission et celles qui ont suivi ont créé chez nous un besoin de connaître la vie des personnes dans les moindres détails. Comme s’il était normal d’espionner des personnes et d’attendre avec impatience qu’elles deviennent complètement folles après avoir été enfermées pendant plusieurs jours.

Résultat de recherche d'images pour "loft story logo"

Mais attention, les personnes vues à la télé ne sont pas des personnes normales. Ce sont des personnes souvent poussées à jouer un rôle, un personnage. Je vous conseille d’ailleurs la série UnReal qui explore les coulisses d’une émission type Le Bachelor et montre bien que les candidats sont incités à avoir des comportements excessifs et même manipulés pour des nécessités d’audimat.

Ces personnages dont nous visionnons le comportement et les interactions avec d’autres personnages ne sont, pas vraiment des cadeaux pour l’éducation. Entre personnes obnubilées par le physique et par des stéréotypes sexistes et explosion des émotions à outrance, on ne sait pas vraiment qui sont ces ovnis de la télé. Malheureusement, ces programmes sont principalement regardés par des jeunes qui, même inconsciemment peuvent intérioriser ces représentations. Des personnages comme celui joué par Nabila, qui selon beaucoup de gens, est plus intelligente que ce qu’il n’y paraît, sont un danger pour la représentation des femmes et le féminisme. L’idéal féminin deviendrait une femme belle mais complètement conne…

Résultat de recherche d'images pour "nabila anges"

Le plus inquiétant est que la télé-réalité ne s’arrête pas aux émissions clairement identifiées comme télé-réalité. Les émissions destinées à faire découvrir des recettes ou des bons plans pour rénover sa maison à bas coût, ont vite fait le choix de la recherche de l’audimat à tout prix également. Avec des candidats désagréables avec les autres et du drama à souhait, des émissions telles que 4 mariages pour 1 lune de miel ou encore Bienvenue chez nous sont devenues de nouvelles télé-réalités avec des personnages stéréotypés.

J’ai regardé, par phases, et depuis plusieurs années, l’émission Un dîner presque parfait. Le principe de celle-ci est de mettre en compétition cinq candidats qui vont s’inviter à tour de rôle et cuisiner pour leurs concurrents qui vont ensuite les noter. Cette émission était intéressante dans les premiers temps car elle avait un intérêt pédagogique et nous faisait découvrir des recettes de cuisine originales. Outre les candidats insupportables qui sous notent leurs concurrents pour gagner, qui ont toujours existé, l’émission a vite décliné. Finis les candidats intéressés par la cuisine (quelle drôle d’idée dans une émission de cuisine !), place aux personnages (encore eux !) qui ne veulent que se montrer. Des candidats tels que le sosie officiel français de Ken et la chanteuse Niia débarquent dans l’émission et se concurrencent dans la multitude de bêtises déblatérées à la minutes (merci tout de même pour ce bijou qu’est le « c’est l’hôpital qui se fout de la charentaise » qui me fait encore rire aujourd’hui). Il reste bien sûr des candidats sérieux et passionnés de cuisine mais ils se glissent parmi les candidats uniquement tentés par une compétition quelle que soit le domaine et qui n’ont aucun remord à servir des knackis cuits dans de la pâte feuilletée.

L’actualité ridiculisée

De nombreuses émissions se partagent l’audience en début de soirée pour analyser et décortiquer l’actualité. Si on se sent moins coupable en les regardant car elles ont un intérêt évident sur la connaissance de l’actualité, qu’elle soit internationale, nationale ou basée uniquement sur la télé, elles ne sont pas toujours d’une grande qualité.

Et dans ce domaine, une émission bat tous les records en termes de choses à ne pas faire : Touche pas à mon poste, ou sa suite, Balance ton post, présentées par Cyril Hanouna. Entre gags homophobes, propos et comportements sexistes et faux débat banalisant le viol conjugal, cette émission franchit toutes les limites possibles pour attirer le public. Sanctionnée de nombreuses fois par le CSA, elle continue de rythmer les soirées de nombreuses personnes avec son animateur vedette. Mais s’attaquer à cette émission est presque trop facile et elle est déjà critiquée par de nombreuses associations.

L’émission Quotidien, la concurrente de l’émission de Cyril Hanouna, présentée par Yann Barthès, n’est pas exempte de tout défaut. Je reconnais la regarder assez régulièrement, la trouver divertissante et parfois même intéressante. Mais force est de constater que les reportages sont de moins en moins fréquents depuis les départs de Martin Weill et Hugo Clément et l’émission surfe grandement sur des gags, notamment dans la rubrique sports. Celle-ci se moque facilement de joueurs de curling, du championnat d’artisanat ou de compétition de belote en n’hésitant pas à ridiculiser des personnes n’ayant rien demandé. Ainsi, au lieu de mettre en avant des disciplines peu médiatisées, elle les humilie. L’émission apporte toutefois des éclairages pertinents sur l’actualité française et internationale et ses journalistes sont très souvent sur le terrain, même s’ils se font souvent remarquer par des questions peu pertinentes et à visée uniquement provocatrice à l’égard d’hommes et femmes politiques.

Même si je m’en plains beaucoup, je n’abandonne pas la télé car elle m’apporte souvent ce dont j’ai besoin à un moment précis : du condensé de l’actualité dans un journal télévisé, des bonnes idées de recettes en pâtisserie, des images d’une manifestation ou encore de la bêtise pour me faire culpabiliser comme il faut après. Disons juste qu’il faut être conscient de ce qu’on regarde et des images et idées véhiculées dans des émissions en apparence inoffensives. Alors abrutissons-nous consciemment et de temps en temps, regardons des programmes qui nous font découvrir des choses et nous apprennent à penser !

2 réflexions sur « La télé a-t-elle vocation à abrutir ? »

  1. tout est dis dans votre dernier paragraphe, la tv peut être un piège si nous n’avons pas assez de recul mais peut être une opportunité si nous choisissons le programme avec du recul !

    J'aime

  2. Excellent article !
    Personnellement je me rends compte qu’avec le temps je regarde de moins en moins les programmes télévisés. Face à leur pauvreté, je préfère me regarder l’une de mes séries fétiches en DVD, jouer à la console…
    Ce n’est peut-être pas beaucoup plus intellectuel mais au moins, c’est moi qui choisis, parce que j’en ai marre de rester sur une chaîne « parce qu’il y a rien d’autre ».
    Et puis certains soirs on a l’impression que toutes les chaînes se copient : émission sur des crimes sur une chaîne, puis sur l’autre, puis encore sur une autre… Autant dire que si l’on aime pas ce genre de programme, on peut éteindre sa télé tout de suite et se plonger dans un bon bouquin !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s